79,5 %*  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 14/12/2015

des pharmaciens estiment ne pas disposer des bons outils pour communiquer sur les ruptures de stock.

* D’après une enquête Call Medi Call/« Le Quotidien du Pharmacien », menée du 18 au 26 mai 2015 auprès de 1 066 pharmaciens.

Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3225