L’engagement de Novartis dans les maladies respiratoires

Une AMM pour Onbrez en une prise  Abonné

Publié le 28/06/2010
L’investissement de Novartis dans la prise en charge des maladies respiratoires se poursuit. Doté d’un portefeuille conséquent et d’une recherche performante, Novartis vise à être l’acteur majeur dans le domaine respiratoire tant pour soigner, améliorer la qualité des soins d’un large éventail de maladies respiratoires que pour les prévenir.

AVEC DES TRAITEMENTS déjà reconnus dans l’asthme (Miflasone, Foradil, Xolair), la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et la mucoviscidose (Tobi), Novartis continue à développer de nouvelles molécules, de nouveaux dispositifs pour une meilleure délivrance des

médicaments dans le domaine des maladies respiratoires, maladies en constante augmentation atteignant de 5 à 10 % de la population et responsables en France de 12 % des décès. L’investissement en moyens financiers et humains de Novartis est important.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte