Autosurveillance glycémique

Un marché porté par l’innovation  Abonné

Publié le 15/05/2014

C’est un festival de lancements auquel on assiste depuis l’année 2013 en matière d’autosurveillance glycémique. Un élan novateur qui devrait dynamiser un marché promis à la croissance. Mais qui reste cependant très dépendant de l’attitude des patients et des politiques de remboursement.

Des évolutions techniques permanentes qui se traduisent par des lancements réguliers

Des évolutions techniques permanentes qui se traduisent par des lancements réguliers
Crédit photo : PHANIE

PREMIER - et fatal - constat pour ce qui concerne la problématique du diabète en France, la progression constante de la maladie que quelques chiffres suffisent à exprimer : plus de 3 millions de personnes diabétiques en France, 90 % de cas supplémentaires en une décennie (Entred 2007-2010/INVS nov 2011), 92 % des malades sont touchés par un diabète de type 2 ; 6 % sont concernés par un diabète de type 1 ; 2 % relèvent d’un diabète indéterminé ou rare.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte