Pollution environnementale

Un anesthésique dans les eaux de l'Indre  Abonné

Par
Publié le 29/09/2020

Deux mètres cubes d'un anesthésique injectable ont été rejetés accidentellement dans les eaux de l'Indre entre le 10 et le 11 septembre. Intrigués par la présence de poissons morts, des scientifiques du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) ont donné l'alerte et sont parvenus à identifier la cause de l'incident. L'entreprise Recipharm a ensuite reconnu être à l'origine de cette pollution due à « une mauvaise manipulation », selon le directeur général de l'usine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte