Hausse de la TVA à 7 %

Tout n’est pas réglé  Abonné

Publié le 16/01/2012
L’article 13 de la loi de finances rectificative pour 2011 prévoit une hausse de la TVA à 7 % pour les produits dont le taux était de 5,5 % avant le 1er janvier 2012. Mais le même article prévoit également des exceptions. Et, pour certains produits, le doute subsiste sur le taux à appliquer. En attendant que l’administration fiscale apporte des précisions, « le Quotidien » tente d’y voir plus clair.
Les spécialités conseil voient leur taux de TVA passer de 5,5 à 7 %

Les spécialités conseil voient leur taux de TVA passer de 5,5 à 7 %
Crédit photo : S TOUBON

DEPUIS le 1er janvier, un nouveau taux réduit de TVA à 7 % est entré en vigueur. En fait, il s’agit d’une hausse de TVA pour les opérations jusqu’ici soumises au taux de 5,5 %. Dans le domaine de la pharmacie, la taxe sur la valeur ajoutée est désormais perçue au taux de 7 % pour les opérations portant sur les préparations magistrales, les produits officinaux et les médicaments ou les produits pharmaceutiques non remboursables destinés à l’usage de la médecine humaine et faisant l’objet de l’autorisation de mise sur le marché, indique le code général des Impôts.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte