Sélection de grossistes-répartiteurs

Roche renonce à son appel d’offres  Abonné

Publié le 20/01/2011
Un an après avoir défrayé la chronique en annonçant sa volonté de sélectionner un ou plusieurs grossistes-répartiteurs pour distribuer ses médicaments en ville, Roche annonce qu’il laisse tomber cette piste. Des progrès quant à la disponibilité de ses produits ont été réalisés, mais des dysfonctionnements persistent. Le laboratoire explore d’autres solutions.

« NOUS SOMMES dans la continuité de notre processus. Nous avons lancé, il y a un an, une démarche pour faire face à un vrai problème de disponibilité de nos produits et l’appel d’offres entrait dans cette démarche », indique Jean-François Chambon, directeur des affaires publiques et de la communication de Roche France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte