Réserve sanitaire : le LEEM bat le rappel

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 17/03/2020
armée médecin

armée médecin
Crédit photo : GARO/PHANIE

« Tous mobilisés ! » C’est le message lancé par le LEEM, l’organisation représentative des entreprises du médicament. Sur le pont depuis le début de l’épidémie pour sécuriser les approvisionnements en médicaments et rechercher des solutions thérapeutiques, l’industrie pharmaceutique soutient « sans réserve » ses médecins et pharmaciens souhaitant rejoindre la Réserve sanitaire.

« Face à l’accélération de la pandémie, les entreprises du médicament entendent renforcer leur soutien à l’effort national et faciliter la participation à la Réserve sanitaire, sur la base du volontariat, de leurs collaborateurs médecins, pharmaciens ou diplômés en santé », déclare le LEEM dans un communiqué ce matin. L’organisation tient à saluer « l’engagement de tous les professionnels de santé qui luttent sans relâche, aux côtés des pouvoirs publics, pour endiguer la propagation du virus ». Un soutien « sans réserve » des 260 entreprises adhérentes au LEEM qui compte quelque 10 000 médecins et pharmaciens parmi leurs collaborateurs.

Sa « priorité absolue » est d’assurer l’accès aux patients, l’accès aux médicaments, à l’hôpital comme en ville. Les industriels poursuivent leurs efforts pour sécuriser l’approvisionnement et sont en contact permanent avec les autorités de santé. À ce jour, « aucune pénurie n’est à déplorer » en lien avec l’épidémie de Covid-19 et le LEEM « suit avec une vigilance extrême l’évolution de la situation » qui pourrait évoluer selon la durée et l’expansion de cette crise sanitaire mondiale. Rassurants, les industriels précisent qu’ils disposent « généralement de sites de production back up en Europe pour leurs médicaments, ou ont des stocks pour faire face aux mesures de confinement ».

Par ailleurs, la recherche se poursuit en collaboration avec les autorités et les équipes académiques internationales pour accélérer le développement de thérapies, de diagnostics et de vaccins contre le COVID-19. « Que ce soit dans le champ de la recherche d’une solution thérapeutique, dans la continuité d’accès aux médicaments pour tous les Français sur l’ensemble du territoire, ou au travers de la mobilisation inédite de leurs collaborateurs pour renforcer les équipes médicales en première ligne auprès des patients, les entreprises du médicament sont aux côtés du gouvernement pour mener cette bataille sanitaire d’une ampleur exceptionnelle », déclare Frédéric Collet, président du LEEM.


Source : lequotidiendupharmacien.fr