L’accord signé en attente d’approbation

Réduction des délais de paiement : le cafouillage  Abonné

Publié le 22/01/2009
La DGCCRF peine toujours à approuver l’accord signé entre les pharmaciens et les industriels pour aménager la réduction des délais de paiement. Du coup, les délais en vigueur depuis le 1er janvier sont ceux fixés par la loi de modernisation de l’économie, soit 45 jours fin de mois. En attendant que la DGCCRF prenne sa décision, les syndicats recommandent à leurs confrères de rester prudents dans les quantités commandées.
Médecin généraliste et pharmacienne *** Local Caption *** General practitioner and pharmacist

Médecin généraliste et pharmacienne *** Local Caption *** General practitioner and pharmacist
Crédit photo : BURGER/PHANIE

DEPUIS LE 1er janvier, les délais de paiement sont revus à la baisse, conformément à la disposition prévue par la loi de modernisation de l’économie (LME) adoptée en août 2008. La LME ramène en effet les délais de paiement à 45 jours fin de mois ou 60 jours à compter de la date d’émission de la facture.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte