Effervescence autour des génériques

Paracétamol : le projet qui inquiète  Abonné

Publié le 03/02/2014
La création éventuelle d’un groupe générique du paracétamol provoque actuellement un vent d’inquiétude. Plusieurs centaines d’emplois en France seraient menacés. Face à la mobilisation des salariés des laboratoires concernés, les pouvoirs publics semblent hésiter. Une décision doit intervenir dans les jours qui viennent.

« FAUT-IL créer un groupe générique du paracétamol ? C’est un sujet qui dépasse le champ de compétence de l’Agence », explique sérieusement François Hébert, directeur général adjoint chargé des opérations de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cette réponse, fournie lors de la présentation des projets 2014 de l’Agence, mercredi dernier, est pour le moins étonnante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte