Un entretien avec Marc-Antoine Lucchini, directeur général de Sanofi France

« Notre priorité, c’est le patient »  Abonné

Publié le 26/05/2014
Retour à la croissance et gestion du patient : tels sont les deux objectifs que s’est fixés le nouveau directeur général de Sanofi France, Marc-Antoine Lucchini. Il pourra faire bénéficier le premier laboratoire français de son expérience internationale. Dans un entretien avec « Le Quotidien », il s’exprime également sur la place du générique, sur le paracétamol, et livre sa vision sur l’avenir du rôle du pharmacien dans le système de soins.
"Faire en sorte que le patient soit plus observant, mieux traité et mieux suivi"

"Faire en sorte que le patient soit plus observant, mieux traité et mieux suivi"
Crédit photo : S. TOUBON

LE QUOTIDIEN.- En tant que DG France, quels objectifs vous êtes-vous fixés ?

MARC-ANTOINE LUCCHINI.- L’un de mes premiers objectifs est de retrouver l’équilibre et la croissance. Nous venons de passer plus de quatre années en assez forte décroissance. Elle est liée à un marché en récession, et à l’expiration de brevets majeurs. Si le groupe est parvenu en 2013 à sortir de cette phase de décroissance, en France nous n’y sommes pas encore. On peut espérer y arriver au dernier trimestre. Le deuxième objectif est de nous développer au-delà de l’activité purement « médicament ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte