Constitution d'un répertoire européen

Médicaments falsifiés : vers une traçabilité individuelle  Abonné

Par
Publié le 01/12/2016
Pour prévenir toute introduction de médicaments falsifiés, une directive européenne prévoit de renforcer l’inviolabilité et la traçabilité des produits pharmaceutiques. Un répertoire européen devrait ainsi voir le jour d’ici à 2019.

Entre 2008 et 2013, quelque 600 000 boîtes de faux oméprazole ont circulé au sein de l’Union européenne (UE), des dizaines de milliers d’anticancéreux ont été volés dans des hôpitaux italiens, puis falsifiés, avant d’inonder les marchés européens… Nombre d’affaires retentissantes de produits pharmaceutiques contrefaits ont ainsi défrayé la chronique de l’UE ces dernières années. Avec à la clé d’importants problèmes de santé publique et un impact financier considérable pour la collectivité et les industriels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte