La production pharmaceutique hexagonale menacée

Médicament : la fin du made in France ?  Abonné

Publié le 20/10/2014

Berceau historique de la pharmacie, la France pourrait se voir abandonnée par des laboratoires tentés de fabriquer leurs produits dans d’autres pays européens plus accueillants.

« NOUS SOMMES dos au mur ! » Pour le président de la commission des affaires industrielles du LEEM, Sébastien Aguettant, il n’y a aucun doute : « l’heure est grave ». Faute de savoir se montrer suffisamment attractif, l’Hexagone souffre aujourd’hui d’une fragilisation de son tissu industriel dédié au médicament. Pour le LEEM, l’enjeu est donc clair : permettre à l’industrie pharmaceutique de travailler dans de bonnes conditions avec une législation fiscale et sociale qui ne soient pas décourageantes pour d’éventuels investisseurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte