Une étude BVA pour le Gemme

Les médecins plus attentifs aux génériques  Abonné

Publié le 22/03/2010
Une enquête de l’Institut BVA remet en cause un certain nombre d’idées reçues sur la perception des génériques par les médecins généralistes. Plutôt favorables à leur développement, les prescripteurs se plaignent surtout d’un manque d’information.

LES MÉDECINS ne seraient pas si hostiles que cela aux génériques. Une étude* menée par l’Institut BVA pour le GEMME** montre ainsi que 42 % des généralistes ont une vision très positive des génériques ; 20 % n’auraient rien contre, mais auraient encore besoin d’être rassurés sur certains points, notamment sur la qualité de leur fabrication. À l’inverse, 38 % restent des « anti » génériques purs et durs. Pour eux, les spécialités génériquées sont des médicaments dépassés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte