Les retombées de l’affaire Mediator

Les entreprises du médicament veulent renouer avec la confiance des Français  Abonné

Publié le 03/02/2011
Christian Lajoux
president du LEEM

Christian Lajoux president du LEEM
Crédit photo : DR

« L’AFFAIRE Mediator n’est pas révélatrice des pratiques de l’industrie », insiste Christian Lajoux, à l’occasion de la présentation des vœux des Entreprises du médicament (Leem) à la presse. Le président du Leem rappelle que la participation des Laboratoires Servier au sein de l’instance a d’ailleurs été suspendue. « Oui, c’est une sanction », indique-t-il. Il souligne que les industriels sont très préoccupés par la perte de confiance générée par de telles situations, non seulement dans leur secteur mais également dans tout le système de santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte