Vague de licenciements dans l’industrie pharmaceutique

Les dessous d’une crise  Abonné

Publié le 25/10/2012
Depuis quelques années, l’emploi dans l’industrie pharmaceutique est devenu moins stable. En 2012, les plans sociaux se sont multipliés. Forces de ventes et marketing, recherche et développement, production, fonctions supports… aucune branche d’une industrie jusqu’alors présentée comme florissante ne semble désormais à l’abri.
Les laboratoires traversent une phase de transformations rapide et profonde

Les laboratoires traversent une phase de transformations rapide et profonde
Crédit photo : PHOTOTAKE/ECKSTEIN / BSIP

LUNDBECK, Astra-Zeneca, Cephalon, Sanofi aujourd’hui… et GSK deux ans plus tôt, les fermetures de sites pharmaceutiques, et avec eux leurs cortèges de plans sociaux, semblent se succéder. Comme si une industrie, jusqu’alors présentée comme riche et épargnée, était soudainement rattrapée par la réalité économique. Une réalité aujourd’hui synonyme de crise. Et pas seulement financière…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte