Les coûts cachés du direct  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 14/03/2016

« J’ai plus de pourcentage de remise, donc je gagne plus. » Vrai ou faux ? « Ça dépend », répond Joffrey Blondel, directeur gestion officinale d’Astéra. Le financier s’est employé pour les pharmacies adhérentes de la coopérative à chiffrer la rentabilité de la vente directe. À partir de l’analyse des chiffres de dix pharmacies moyennes du groupement « les Pharmaciens Associés », implantées dans toute la France, il a extrait les coûts réels des achats en direct.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte