Les contributions de la chaîne du médicament  Abonné

Publié le 16/05/2011

AU-DELÀ des 26 propositions de l’Ordre des pharmaciens, d’autres acteurs de la chaîne du médicament planchent sur la refonte du système de sécurité des médicaments en France. À commencer par les titulaires d’officine dont les trois syndicats* sont présents dans les différents groupes de travail mis en place dans le cadre des Assises du médicament. L’un d’entre eux, l’USPO propose ainsi d’automatiser les déclarations de pharmacovigilance en les intégrant dans tous les logiciels métier et d’associer étroitement les pharmaciens aux plans de gestion des risques (PGR) des médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte