Répartition pharmaceutique

Le patron de Celesio annonce son départ  Abonné

Publié le 28/03/2011
À la tête du grossiste allemand Celesio depuis 1999, Fritz Oesterlé a annoncé, à la surprise générale, qu’il quitterait ses fonctions le 30 juin prochain, et non fin 2013 comme prévu par son contrat. Personnalité emblématique mais contestée du monde pharmaceutique, ce juriste de 58 ans a fait du grossiste Gehe, devenu Celesio en 2003, l’un des géants de la répartition pharmaceutique mondiale. Il a aussi cherché, avec un succès plus relatif, à développer des chaînes de pharmacie dans l’ensemble des pays européens.

PROPRIÉTAIRE entre autres de l’OCP depuis 1993, mais aussi de nombreuses chaînes et structures pharmaceutiques, dont les pharmacies DocMorris, rachetées en 2007, Celesio doit une large part de sa progression fulgurante au dynamisme de Fritz Oesterle, qui a cherché à diversifier son groupe vers de nouvelles activités de services et de santé. Mais Celesio n’est elle-même qu’une branche du puissant groupe familial Haniel, omniprésent dans la plupart des secteurs de la distribution en Allemagne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte