Médicaments dérivés du plasma

Le LFB va tripler ses capacités de production  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 15/10/2015

Le Laboratoire français de fractionnement et des biotechnologies (LFB) vient d’obtenir l’autorisation d’augmenter son capital de 230 millions d’euros. Le ministère de l’Économie et des finances a donné son aval par arrêté paru dans le « Journal officiel » de samedi dernier : « La souscription par l’État à l’augmentation de capital réalisée par la société LFB SA pour un montant de 230 millions d’euros, représentant 4,6 millions d’actions nouvelles d’une valeur nominale de 50 euros, est autorisée. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte