Une enquête sur les Françaises et la contraception d’urgence en 2012

L’accès direct en pharmacie plébiscité  Abonné

Publié le 20/09/2012
Pionnier dans la contraception d’urgence, le Laboratoire HRA Pharma a fait réaliser un sondage BVA auprès d’un échantillon de 2 400 femmes françaises pour connaître leurs perceptions, leurs pratiques et leurs attentes vis-à-vis de la pilule du « lendemain ».
Un besoin d’information

Un besoin d’information
Crédit photo : phanie

CHAQUE ANNÉE plus de deux millions de Françaises s’exposent à un risque de grossesse non souhaitée, et 31 % des femmes déclarent avoir eu, au moins une fois dans l’année, un rapport sexuel sans contraception efficace, ce pourcentage atteint même 46 % chez les 16-24 ans. Ces rapports à risque résultent pour moitié d’arrêts, d’interruptions temporaires ou d’absence de contraception, pour l’autre moitié d’accidents de préservatifs ou d’oublis de pilule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte