Portefeuille, services, campagnes TV

La stratégie gagnante de Biogaran  Abonné

Publié le 07/06/2010
Le numéro 2 du générique en France fait le point sur son développement, depuis son lancement en 1998. L’occasion de communiquer sur ses fondamentaux : une offre large, l’accompagnement à l’officine et la stratégie de marque.

C’EST L’HEURE du bilan pour Biogaran, douze ans après son arrivée sur le marché français du générique. D’abord au plan des résultats. La filiale du groupe Servier affiche un chiffre d’affaires de 550 millions d’euros pour l’année 2009, avec plus de 151 millions de boîtes acheminées vers les 20 000 officines clientes. La progression, en valeur, est de 1,1 %. Biogaran occupe ainsi la seconde position de son segment, derrière Mylan, avec 23 % de parts de marché. Le laboratoire dispose de 440 spécialités, dont près de 90 lancées l’an dernier.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte