La feuille de route du nouveau président du LEEM

À la reconquête de la confiance dans le médicament  Abonné

Publié le 04/02/2013
Faire revenir la confiance, répondre au besoin de cohérence et de lisibilité du secteur pharmaceutique, rétablir la compétitivité… La feuille de route du nouveau président du LEEM est un plan à court terme qui nécessite que tous les acteurs du médicament y mettent du leur. Appel du pied aux pouvoirs publics !
Hervé Gisserot, président du LEEM

Hervé Gisserot, président du LEEM
Crédit photo : S TOUBON

C’EST DANS UN CONTEXTE particulièrement défavorable à l’industrie pharmaceutique qu’Hervé Gisserot a prononcé son premier discours en tant que président du LEEM. La crise sanitaire qui vient d’atteindre les pilules de 3e et 4e générations, après le Médiator et les prothèses PIP, ne joue pas en faveur d’un retour de confiance dans le médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte