Procès Mediator

La justice reconnaît le préjudice d’anxiété  Abonné

Publié le 01/02/2016

Douze personnes ayant consommé du Mediator e qui n’ont pas été malades, mais inquiètes d’en avoir pris, vont être indemnisées. En effet, le Tribunal de grande instance de Nanterre a reconnu un préjudice d’anxiété pour ces 12 personnes, et a condamné les Laboratoires Servier à verser à chacune d’entre elle 1 500 euros de provisions sur indemnisation au titre de ce préjudice.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte