La percée des biosimilaires

La course aux médicaments biologiques… à moindre coût  Abonné

Publié le 03/12/2012
Numéro un mondial des biosimilaires, Sandoz se réjouit de l’importance que prennent ces nouveaux médicaments dans les stratégies d’accès aux soins au niveau mondial. Autrefois seul dans la course, il a une longueur d’avance sur les concurrents qui s’intéressent désormais au marché.

De notre envoyée spéciale

KUNDL EST UN VILLAGE autrichien de moins de 4 000 âmes, situé dans la région du Tyrol, au milieu des montagnes. À proximité des stations de ski, la commune est connue pour ses fameuses gorges, les Kundl Klamm, sa randonnée du dragon et… l’implantation de l’usine de médicaments biologiques de Sandoz. Le numéro 2 mondial des génériques, filiale de Novartis, est aussi le numéro 1 des biosimilaires, des génériques injectables, des produits ophtalmiques et dermatologiques, des antibiotiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte