Furosémide

Deux analyses toxicologiques négatives  Abonné

Publié le 01/07/2013

LES ANALYSES toxicologiques effectuées après le décès, le 8 juin à Marseille, d’un nonagénaire qui prenait du furosémide 40 mg Teva n’ont pas révélé la présence de zopiclone, a annoncé mercredi dernier le parquet, alors que du furosémide a bien été identifié. Mardi, le parquet de Toulon avait fait savoir également qu’aucune trace de zopiclone n’avait été décelée dans les analyses toxicologiques réalisées après le décès d’un retraité de 78 ans dans le Var qui prenait aussi du furosémide.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3020