Libéralisation de la vente de médicaments

Débat houleux autour du modèle français  Abonné

Publié le 06/02/2014
L’Autorité de la concurrence revient sur sa proposition de permettre la vente de médicaments sans ordonnance en grande surface. Bien que cette recommandation ait été écartée par la ministre de la Santé, l’instance a tenu à ouvrir la discussion sur ce sujet houleux, en présence de représentants des pharmaciens, de la GMS et des consommateurs.

PARMI les conclusions de l’enquête sur la distribution du médicament de ville, l’Autorité de la concurrence a proposé une réforme pour permettre la vente de médicaments sans ordonnance dans les parapharmacies et les grandes surfaces. Cet avis, paru le 19 décembre dernier, a suscité de nombreuses réactions hostiles, en particulier chez les acteurs de la chaîne du médicament, mais aussi de la part de la ministre de la Santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte