Marché des soins de la peau

Cosmétique stérile : un avenir prometteur  Abonné

Publié le 04/04/2013

Outil de pointe dans la mouvance des formulations épurées et minimalistes, la cosmétique stérile a été imaginée bien avant que naisse la polémique sur les parabens. Pourtant, l’argument sécuritaire qu’elle avance pourrait, dans les années à venir, s’avérer retentissant sur le marché des soins de la peau.

IL Y A PRÈS de vingt ans, le groupe Pierre Fabre imaginait un soin cosmétique dénué de tout composant non essentiel, au sein duquel seuls les éléments capables de servir l’activité de la formule figureraient. L’objectif était alors de proposer aux peaux intolérantes un produit délivré des agents susceptibles de provoquer et d’entretenir une réaction de l’épiderme.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte