À la Une

Biosimilaires : la substitution est déjà possible  Abonné

Par
Publié le 14/02/2019
Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer.
Pascal Brière 2

Pascal Brière 2
Crédit photo : DR

Le Quotidien du pharmacien.- Vous avez publiquement pris position en faveur de la substitution biosimilaire par les pharmaciens d’officine. Pour quelles raisons ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte