Vente d'anticancéreux suspendue en Espagne

Aspen Pharmacare dans la tourmente après les révélations du « Times »  Abonné

Par
Publié le 24/04/2017
C'est une accusation grave. Le journal britannique « The Times »* révèle dans son édition de vendredi 14 avril que l'industriel sud-africain Aspen pharmacare a menacé de ne plus distribuer dans le pays certains anticancéreux, acquis auprès de GSK quelque temps plus tôt, si les autorités espagnoles n'accédaient pas à sa demande d'augmenter de 4 000 % le prix de ces médicaments.
f

f
Crédit photo : phanie

« En Espagne, Aspen a suspendu la vente de cinq médicaments en mai 2014, laissant les patients dépendre d'achats de ces médicaments à l'étranger pour des prix bien plus élevés », écrit le quotidien britannique qui révèle le contenu d'emails internes rédigés en octobre 2014, où un responsable d'Aspen précise qu'en cas de désaccord durable entre les autorités de santé espagnoles et Aspen sur les prix, il envisageait de faire « détruire » les stocks existants en Espagne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte