Maladie thromboembolique veineuse

Prévenir le risque jusqu'au post-partum  Abonné

Par
Publié le 20/10/2016
Selon un récent rapport de l'Institut de veille sanitaire (InVS), la proportion de femmes enceintes atteintes de maladie thromboembolique veineuse (MTEV) augmente constamment depuis dix ans en France. Selon ce même rapport, ce risque couvre une période très large, jusqu'au post-partum. Dans ce contexte, Sigvaris s'engage dans une campagne de sensibilisation.

Toutes les femmes enceintes devraient se préoccuper de leurs jambes. Elles deviennent vulnérables et sont potentiellement exposées au risque de MTEV, communément appelée phlébite. Cette maladie touche environ 1,8 femmes enceintes sur 100, et elle a causé le décès de 30 femmes entre 2007 et 2009 en France. C'est la deuxième cause directe de mortalité maternelle après les hémorragies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte