Papillomavirus, cancers du col...

Le premier test sanguin de diagnostic  Abonné

Publié le 25/04/2016
L’Institut de cancérologie de Lorraine développe, en partenariat avec l’Institut Curie, le premier test de diagnostic des cancers associés au papillomavirus à partir d’une simple prise de sang. Ce test biologique devrait permettre de diagnostiquer non seulement les cancers du col de l’utérus à un stade encore peu avancé, mais aussi les récidives débutantes de ces cancers.

C’est une première et une première française. L’Institut de cancérologie de Lorraine (ICL) met en place un test de diagnostic des cancers du col de l’utérus à partir d’une simple prise de sang. Une étude clinique est en cours de lancement pour en valider la sensibilité, avec des résultats attendus en avril 2017.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte