À la une

Le crowdfunding investit la santé  Abonné

Publié le 05/11/2015
Depuis un an, patients et professionnels de santé peuvent financer des projets de santé via le circuit de financement le plus court qui soit : le crowdfunding, ou financement participatif. Né comme BlaBlaCar ou Airbnb dans la mouvance de l’économie collaborative, il donne à chacun l’opportunité d’agir sur l’émergence de diagnostics et de dispositifs médicaux innovants, ou encore de nouvelles molécules.

Ni business angels, ni financiers, les patients, leur entourage et les professionnels de santé peuvent désormais spéculer sur le développement du médicament qui changera leur vie. Depuis un an, une réglementation autorise en effet le financement participatif. Cet investissement dans l’économie réelle permet aux particuliers d’abonder dans une levée de fonds émise par une entreprise pour financer le développement d’un produit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte