Baisses de prix de dispositifs médicaux

La CSRP réclame la suspension du projet  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 15/09/2016
Après les représentants de prestataires à domicile, de pharmaciens et de patients, c'est au tour des grossistes répartiteurs de réclamer l'abandon du projet de baisses de prix concernant « plus de 250 lignes de produits de la LPPR* ».

Annoncé le 5 août par les autorités, ce projet aurait pour conséquence une baisse de marge de 20 millions d'euros pour les grossistes. Or, comme le rappelle la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP), le secteur a déjà subi « un manque à gagner de plus de 20 millions d'euros » à la suite des baisses de prix intervenues depuis 2013 sur des produits de stomie, de nutrition clinique, des pansements techniques et compresses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte