Infectiologie

Délit de faciès  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 11/01/2018
maladie

maladie
Crédit photo : BURGER/PHANIE

Mettant au rebut le classique examen médical et même l'analyse biologique, le diagnostic visuel pourrait-il à lui seul assurer la détection précoce des infections ? Telle était la question posée par John Axelsson et ses collègues. Quant à la réponse, elle a été publiée la semaine dernière dans la revue britannique « Proceedings of the Royal Society B ». Les chercheurs se sont attachés à évaluer notre capacité à détecter l'infection, dès les premiers stades, à partir d'indices faciaux subtils.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte