Clinique  Abonné

Publié le 06/02/2017
Globalement corrélée au degré de l'altération immunitaire, la clinique est liée à l'intensité de la réplication virale appréciée par la charge virale plasmatique et à la déplétion en CD4 : la plupart des manifestations opportunistes surviennent à un stade avancé de la maladie, quand la population des CD4 chute sous 200/mm3. La survenue de symptômes évocateurs justifie la réalisation d’un test de dépistage ; une séropositivité positive constitue une urgence virologique imposant une quantification de la charge virale (ARN-VIH).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte