VIH chez les seniors

Ces séropositifs qui s’ignorent  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 03/12/2018
Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2016, une sur cinq était âgée de 50 ans ou plus. Ce chiffre révélé par une étude parue dans le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH) est d’autant plus alarmant que 38 % d’entre elles ont été diagnostiquées à un stade avancé de l’infection.

La tendance n’est pas nouvelle. Déjà révélée par plusieurs études menées dans les pays développés, la prévalence chez les personnes âgées de cinquante ans et plus s’accentue. Elle a augmenté de 2,1 % chaque année entre 2004 et 2015 à tel point qu’en 2016, 20 % des découvertes de séropositivité concernaient une personne âgée de cinquante ans et plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte