Dialogue

Appareils auditifs : une mise au point pour qu'il n'y ait pas de malentendu  Abonné

Publié le 19/04/2018

L’Ordre national des pharmaciens, dans son communiqué du 9 avril 2018 intitulé « Assistants d’écoute/audioprothèses en officine : rappel des règles de délivrance » (repris dans votre article « Assistant d’écoute : l’Ordre hausse le ton » publié sur votre site lequotidiendupharmacien.fr le 13 avril), conclut :

« Par conséquent, les assistants d’écoute préréglés à une puissance allant au-delà de 20 dB ne peuvent être délivrés en officine sans l’intervention d’un audioprothésiste. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte