L’AFSSA met en place un dispositif de vigilance

Les compléments alimentaires sous surveillance  Abonné

Publié le 02/11/2009

L’AGENCE française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) demande aux professionnels de santé de l’informer sur les effets « inattendus et inexpliqués » des compléments alimentaires constatés chez leurs patients. Selon l’AFSSA, « des accidents graves sont rapportés, mais il est encore trop tôt pour que nous soyons certains que les compléments alimentaires soient les uniques responsables ». Les modalités de mise en œuvre de ce dispositif de vigilance, instauré par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires, seront fixés par un décret d’application, au premier semestre 2010.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte