Compléments alimentaires

Les allégations santé tirent le marché vers le haut  Abonné

Par
Publié le 25/03/2019
Minceur et beauté ne dominent plus le marché des compléments alimentaires. La tendance se confirme en faveur des références santé et bien-être, à la fois dans les déclarations des utilisateurs et dans le résultat des ventes 2018.
tableau

tableau
Crédit photo : C. Victor-Ullern

complments

complments
Crédit photo : Phanie

La pharmacie reste le circuit de distribution privilégié des utilisateurs de compléments alimentaires. En 2018, le chiffre d’affaires en officine atteint les 952,5 millions d’euros (+3,4 %), soit 49,6 % d’un revenu global évalué à 1,921 milliard d’euros. Les plus belles progressions concernent la vente à distance (+6,3 %) et la parapharmacie (+4,2 %) mais ces deux circuits présentent des parts de marché des compléments alimentaires limités respectivement à 18,7 % et 5,9 %.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte