Au cours de l’orbitopathie basedowienne légère

Le bénéfice oculaire du sélénium  Abonné

Publié le 23/05/2011
Chez les patients souffrant d’une orbitopathie basedowienne légère, une supplémentation en sélénium améliore la qualité de vie, l’atteinte oculaire et ralentit l’évolution de la maladie. Ce que montre pour la première fois une étude multicentrique
Ralentissement de la progression

Ralentissement de la progression
Crédit photo : bsip

ENVIRON la moitié des patients ayant une maladie de Basedow, affection auto-immune de la thyroïde, ont une atteinte oculaire, l’orbitopathie, ou ophtalmopathie, basedowienne. Si les formes modérées à sévères (exophtalmie, diplopie, atteinte des paupières) sont traitées par corticothérapie et/ou radiothérapie orbitale, les formes mineures plus fréquentes (de 90 à 95 % des cas) peuvent s’améliorer spontanément et ne reçoivent en général que des traitements locaux symptomatiques (larmes artificielles et prismes, entre autres).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte