Sécurité des compléments alimentaires

La mélatonine sous surveillance  Abonné

Par
Publié le 16/04/2018
Suite à la notification d’effets indésirables, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (ANSES) recommande à certaines personnes de pas consommer des compléments alimentaires à base de mélatonine.
mélatonine

mélatonine
Crédit photo : phanie

Quatre-vingt-dix cas d’effets indésirables survenus à la suite de la prise de compléments alimentaires contenant de la mélatonine ont été transmis à l’ANSES depuis la création du dispositif de nutrivigilance en 2009 et jusqu’au mois de mai 2017. Les effets rapportés sont des céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité, mais aussi des troubles neurologiques (tremblements, migraines) et gastro-intestinaux (nausées, vomissements, douleurs abdominales).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte