Compléments alimentaires et médicaments

Éviter les dopages accidentels  Abonné

Par
Publié le 17/10/2016
Les sportifs professionnels ou amateurs peuvent s’exposer, sans le savoir, à un risque de résultat positif aux contrôles antidopage. Un dopage accidentel qui peut être induit par la prise de certains compléments alimentaires, ou encore de médicaments prescrits ou d’automédication en cas de pathologie. En proposant une gamme de compléments alimentaires certifiés et en vérifiant les ordonnances, le pharmacien a tout son rôle dans la prévention de ce dopage non voulu.

Empêcher un sportif qui veut se doper est une mission quasi impossible. En revanche, « le pharmacien a un rôle à jouer pour éviter les dopages accidentels, notamment liés à l’usage de compléments alimentaires », avance Valérie Fourneyron, présidente du Comité Santé, médecine et recherche à l’Agence mondiale antidopage (AMA).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte