Dispositif de Nutrivigilance

Compléments alimentaires : attention aux effets secondaires  Abonné

Publié le 16/10/2014

Plus de 3 ans après le lancement de son dispositif de Nutrivigilance, l’ANSES dresse un premier bilan : plus de 1 500 effets indésirables ont été signalés et ont donné lieu à des recommandations.

Un adulte sur cinq achète des compléments alimentaires

Un adulte sur cinq achète des compléments alimentaires
Crédit photo : S. Toubon

PRODUITS MINCEUR, antifatigue, capillaires, hypocholestérolémiants, pour améliorer les défenses immunitaires, la vision… les Français recourent de plus en plus aux compléments alimentaires. Le chiffre d’affaires des ventes, en pleine expansion, s’élevait en 2013 à 1,353 milliard d’euros*. Selon l’étude INCA 2 (2007) menée par l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES), 1 adulte sur 5 et 1 enfant sur 10 en consomment, au moins occasionnellement. Mais, très souvent, sans avoir conscience que ceux-ci peuvent, dans certaines conditions, les exposer à des risques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte