Un shampooing qui cible le microbiome du cuir chevelu

Une nouvelle approche des états pelliculaires  Abonné

Publié le 09/04/2015
Bien que les pellicules ne correspondent qu’à un simple déséquilibre du cuir chevelu et non à une pathologie, leur traitement reste complexe et souvent les améliorations ne sont que passagères.

LE PROBLÈME des pellicules est d’autant plus important qu’il est mal vécu par ceux qui en souffrent et il a un retentissement sur l’humeur et le comportement. Au-delà de la persistance dans le temps des pellicules, les personnes touchées par ces affections visibles se sentent découragées, elles sont rarement satisfaites des traitements existants, pas assez efficaces, pas toujours agréables à utiliser au quotidien avec une réapparition des pellicules dès l’arrêt du traitement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte