Cuir chevelu sensible et démangeaisons

Un shampooing physioprotecteur pour arrêter de se gratter  Abonné

Publié le 06/02/2012
La physiologie du cuir chevelu sensible, encore mal connue, correspondrait à une neurosensibilité exacerbée. Elle est dominée par le prurit (démangeaisons). La nouveauté capillaire des Laboratoires Ducray possède une formule haute tolérance et contient un ingrédient ayant une action spécifique sur les démangeaisons.

LE CUIR CHEVELU sensible est un ensemble de sensations subjectives déplaisantes, apparenté au syndrome de la peau sensible, et dont le signe le plus fréquent et le plus incommodant pour les patients est le prurit. Les démangeaisons qui caractérisent cet état capillaire sont dites primaires, c’est-à-dire qu’elles ne sont pas la conséquence d’une pathologie associée génératrice de ces manifestations désagréables ; de ce fait, elles nécessitent une prise en charge spécifique. Le cuir chevelu est très innervé, il existe à son niveau environ 600 terminaisons nerveuses par cm2 de peau.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte