LA SAGA DES MARQUES

Tolériane, quand plus rien n’est toléré  Abonné

Publié le 06/11/2014
Pour celles que l’hypersensibilité cutanée condamnait à ne plus rien supporter, il n’y avait plus de solutions… Jusqu’à ce que les équipes du Laboratoire La Roche-Posay s’alertent du problème et donnent naissance à un socle de formules salutaires dont le nom suffit à traduire les compétences. Voici la saga Tolériane.

70 % DES FEMMES ont la peau sensible et s’en plaignent avec leurs mots : plaques rouges, irritations, picotements, brûlures… « J’ai l’impression qu’elle ne me protège pas », s’alarme l’une d’entre elles. Un comble pour un organe dont c’est la fonction première ! Ces plaintes, nombreuses et récurrentes, ont été entendues par un homme, Jean-Pierre Brissonnet, alors responsable formulation du Laboratoire La Roche-Posay. Mais celui-ci a été plus loin en faisant du cri de ces « intolérantes » l’axe cosmétique de toute une gamme de soins.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte