La recherche agronomique au service de la pharmacie

Le juteux secret des « plantes à traire »  Abonné

Publié le 05/03/2012

TANDIS QUE LE SALON de l’agriculture démonte ses tréteaux, discrètement, mais sûrement, la recherche agronomique avance. De quoi parlons-nous ? De plantes dont on extrait la sève sans les tuer. Vous allez me dire que ça n’est pas nouveau ! Et vous rappellerez à raison que la culture de l’hévéa pour son latex date de la période précolombienne. Mais la technologie agricole dont il est question aujourd’hui est vraiment d’un genre nouveau. C’est le Laboratoire Agronomie et Environnement, LAE, (Université de Nancy-INPL et INRA) qui l’a mise au point.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte