Un succès qui redonne des couleurs au marché du teint

Le coup d’éclat des soins « bonne mine »  Abonné

Publié le 04/02/2010
Issus d’horizons aussi différents que le soin cutané, le maquillage ou les solaires, les produits qui donnent bonne mine, en pharmacie, forment un marché très hétéroclite. Un même phénomène, cependant, les caractérise : la montée en puissance des formules teintées qui semble combler le vide grandissant laissé par le maquillage du teint à positionnement beauté.

ILS VISENT le même résultat mais ne se ressemblent pas. Hormis leur vocation à embellir le teint, les produits qui donnent bonne mine en pharmacie divergent dans leur forme (poudres, fluides, gélules), dans leur mode d’utilisation (maquillage, soin quotidien, cure), dans leurs modes d’action aussi, jouant la carte du hâle, de l’uniformité ou de la luminosité. Un tableau bigarré fait de segments aux destinées diverses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte