Un constat stupéfiant et des lingettes très suspectes

Des allergènes cachés dans le cannabis et les cosmétiques  Abonné

Publié le 28/04/2014
Les descriptions d’allergie aux drogues et aux stupéfiants sont rares en raison du caractère illicite de leur utilisation. Pourtant, ces dernières années, on assiste à une hausse considérable de l’allergie au cannabis sativa (chanvre indien). Quant à la saga des cosmétiques, elle n’a pas fini de faire parler d’elle : une épidémie européenne d’allergie de contact met en cause un allergène émergent.

LE CANNABIS est un terme générique qui désigne toutes les préparations (marijuana, haschisch) dérivées de C. sativa (ordre des Rosacées) ; cette famille botanique rassemble plusieurs plantes annuelles originaires d’Asie, mais aussi le houblon. Il faut bien distinguer les variétés riches en fibres et pauvres en delta9-tétrahydrocannabinol (THC) comme le chanvre agricole destiné à l’industrie du textile et du papier, du chanvre indien (C. sativa indica). Celui-ci, riche en résine, est connu pour ses propriétés psychotropes relaxantes et euphorisantes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte