« Trois pathologies touchent fréquemment le bébé »

ANNE GAYET- METOIS›  Abonné

Publié le 18/07/2009
DIRIGEANTE DE LA SOCIÉTÉ GAYET-METOIS FORMATION
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Pourquoi la peau des bébés est-elle si fragile ?

ANNE GAYET- METOIS. – Tout au long de la grossesse, le bébé, sous l’influence hormonale de sa mère, sécrète une quantité importante de sébum. Quelques semaines après la naissance, les glandes sébacées se mettent au repos pour ne reprendre une activité que vers l’âge de 11-12 ans, avant d’atteindre un pic à l’adolescence. Non protégée la peau du jeune enfant restera fragile et vulnérable.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte